Le coaching

Qu’est-ce qu’un(e) coach?

C’est un professionnel de la relation d’aide. Il est formé pour accompagner une personne dans son développement professionnel ou personnel. Sa méthode n’est pas de conseiller ou donner des solutions: il permet à la personne coachée, à l’aide d’outils et de techniques spécifiques, de trouver des solutions qui lui conviennent.

Comment se passe le coaching?

Le coaching est un accompagnement qui vous permet d’atteindre un but. Par exemple, « avoir de meilleures relations avec mes enfants », ou « prendre de meilleures décisions ». Ce projet s’accomplit en plusieurs étapes.

  • D’abord, vous établissez, avec l’aide du coach, un premier objectif, soit un premier pas. Dans nos exemples, il peut s’agir d’une première décision à prendre, ou d’un moment précis dans la relation à vos enfants (comme le moment du départ à l’école, pour le rendre moins stressant).
  • Vous fixez d’un commun accord un nombre de séances pour atteindre cet objectif.
  • Le coach vous questionne pour mieux connaître votre réalité, vos obstacles et vos ressources.
  • Le travail de coaching se met en place: il se base sur l’écoute et la réflexion commune. Vous définissez ensemble comment poursuivre le travail entre les séances.
  • Votre réflexion entre les séances, les difficultés que vous rencontrez font partie de ce travail. Il est donc important que vous puissiez revenir en disant ‘J’ai essayé et ça n’a pas marché », parce que c’est ce qui vous aidera à mieux vous connaître et à mettre en place des solutions qui répondent au mieux à vos besoins.
  • Au terme des séances prévues, c’est vous qui décidez de la suite à donner. Vous pouvez avancer « au pas à pas », en fonction de vos besoins du moment.

Actuellement, la profession n’est pas réglementée; la Lampe à bouton garantit les compétences de ses intervenants par ces critères:

  • Ils sont formés au coaching et certifiés coach auprès de l’Institut qui les a formés et éventuellement auprès d’une fédération de coachs.
  • Ils respectent le code de déontologie de la profession, qui prévoit notamment la confidentialité des entretiens.
  • Ils sont supervisés et la Lampe à bouton veille à leur formation sur les thématiques en lien avec la pratique de l’asbl.
  • Ils ont suivi un parcours d’évolution personnelle (thérapie).